lundi, juillet 06, 2009

Double deuil

VLAM!!! en pleine gueule!
Les bras m'en sont tombés. La gueule aussi. Et puis c'est comme tout un poid qui m'est tombé dessus. J'ai dû m'écraser un moment, étourdi. Abassourdi.

Voilà ce que ça m'a fait lorque mon ami André (qui ne voulait pourtant pas me faire de mal, j'en suis presque sûr) m'a annoncé que Jiix!, la librairie la plus sympathique au nord du pôle Sud, fermait boutique.

La crise frappe où ça fait mal
On en voit, parfois, des commerces qui ferment. Des places inconnues. Des endroits qui ne nous avaient jamais attirés en partant. Probablement le spot préféré de gens que nous ne connaissons pas. Et la pancarte à louer s'affiche et on sourcille à peine. Mais quand un haut lieu de la culture... quand une place aussi foisonnante de vie... quand le projet de deux illuminés animés de plans tordus et d'idées saugrenues plus grandes que nature... quand l'oeuvre de deux personnes aussi généreuses, altruistes et positifs... quand un repaire de joyeux drilles comme le sont Stéphane-Denis et Patrice... quand un tel endroit disparaît... c'est vraiment un deuil.

Deuil #1
C'est un deuil. Un deuil pour Stéphane et Patrice, évidemment: leur rêve qui se fissure. Un deuil pour les clients, bien sûr, qui perdent là un comptoir régional où se concentrait l'effervescence de la culture mondiale et où le talent actuel et régional était mis de l'avant.

Et un deuil pour moi, qui était un grand fan de l'endroit.


J'adorais Jiix!
Tant pour son contenu que pour son contenant. Les livres, évidemment, mais aussi les conseils et surtout les gens. Le lieu, sur la rue Racine à Chicoutimi (Saguenay, je sais...), mais aussi l'atmosphère et la passion qui vivait à plein dans ce local magique où les rêves les plus fous devenaient réalité: Ils ont organisé les Zootropie, festivals complètement jubilatoires. Ils ont fait venir au Saguenay les frères Girard, Simon Bossé, Lili Perron,Paul Bordeleau, Julie Doucet, Guy Delisle et même Lewis Trondheim!

L'amitié, L'amour et la famille.
Jiix, c'était une affaire d'amitié: Stéphane-Denis et Patrice, deux grands amis évidemment; les clients, tous sympathiques et amicaux; les auteurs, tous mis en valeur et traités aux petits oignons (tant en livre qu'en personne) par ces deux vrais amis de la BD.
Jiix!, c'était aussi une affaire d'amour. L'amour des livres, des créateurs, de la culture et des clients avec qui ils partageaient leurs passions.

Et Jiix!, c'était une affaire de famille. De belles familles saines et vraies. Des gens authentiques qui font tout ensemble. Le père qui fabrique comptoir et bibliothèques avec son fils. La copine qui encourage son mari. Les enfants qui explorent le monde de l'imagination. Et la grande famille du Royaume, qui se réjouissait d'avoir en son sein une librairie que lui enviaient toutes les autres villes de la province.

Ce n'est qu'un aurevoir
Oui, un deuil. Et Stéphane-Denis et Patrice sont mes amis. Et une partie d'eux s'éteint présentement. Et une partie de moi-même s'éteint également. Et tout ce que j'espère c'est que cette fermeture n'entamera en rien la passion et la folie douce de ces deux êtres d'exception.

En espérant vous recroiser bientôt. Les gars, je vous aime!

Leif

Deuil #2
Petite page, malheureusement de circonstance:

Libellés :

13 Comments:

Blogger Symbiose1 said...

C'est effectivement un très grand deuil de perdre Jiix!, ma boutique préférée, qui traitait si bien ses auteurs invités mais qui permettait aussi aux clients et amis d'avoir un contact privilégié avec ceux-ci. Et c'est sans compter les fantastiques découvertes qu'on pouvait y faire. Stéphane-Denis et Patrice était toujours de très bon conseil, passionnés, dévoués, on avait souvent l'impression d'être l'unique client tellement on était bien servi. J'en aurais tellement long à écrire...

Nous y sommes retourner une dernière fois en famille il y a deux semaines, les enfants et moi, avec un pincement au coeur. Au moins, leur aventure aura laissée comme héritage de nombreux lecteurs encore plus passionnés de BD, connaisseurs des auteurs québécois, orphelin d'une librairie, que dis-je, d'un lieu de passion bédéesque :-)

7.7.09  
Blogger Venise said...

Je ne connaissais pas ce lieu de rencontres et de passions, mais j'ai déjà connu de tels lieux et de telles personnes, et ça me désole beaucoup d'entendre cette mauvaise nouvelle. Beaucoup.

8.7.09  
Blogger shakespeare said...

Je savais déjà pour Jiix et ca me désole aussi...
Pour la page de B.d., le personnage principal(en apparence du moins) de ton nouvel ouvrage a vraiment un paroxisme de tristesse dans son visage et ce sans être mélo... C'est fort, et ca ne peu qu'inspirer l'empathie... pour ceux qui en sont capable du moins :-P

9.7.09  
Blogger Leif Tande said...

Symbiose1:
lieu de passion bédéesque; bien dit. J'irais même plus loin, un véritable lieu de culte. Un temple de la culture, avec ses deux bonzes incommensurablement affables et généreux. Toutes mes plus sincères condoléances, Symbiose1, car tu es effectivement une de celle qui en sera le plus touchée. Mais, en même temps, merci encore à Stéphane -Denis et Patrice pour ces années à semer les graines de la passion au Saguenay. Puissent-elles germer et leur fruits leur être rendues au centuple. (je suis powête moi!)

Venise:
Il y a des choses que, même si on les adore, on finit par prendre pour acquis. Ma vie en est parsemée. Des endroits, des gens, etc. Et leur disparition vous prend toujours de court. Coupe le souffle. Et une partie de nous-même disparaît avec.



shakespeare:
Jiix... <:-(

Quant à tes commentaires, je t'en remercie. Si ce que tu dis est vrai, je tape dans le mille. Ça me rassure car il est pas évident de faire dans l'émotion sans verser dans le pathos. De plus, comme j'ai surtout l'expérience des viscères et du cruel, c'était pas donné!

Leif

9.7.09  
Anonymous Marc said...

J'aime beaucoup le traitement de l'image. Le rendu est propre, cohérent, et j'aime toujours autant regarder ton trait.

En ce qui concerne la librairie sus-nommée, bien que ne la connaissant pas, je trouve ça triste. Ce genre de nouvelles nous amène petit à petit vers une suprématie des librairies-machines-à-vendre, où les rayons sont composés de masses de BD hyper commerciales dont le surnombre fait croire au client qu'il s'agit d'un gros succès ou d'un must have.

Mais nous résisterons, camarade ;)

En tout cas, content de voir que toi tu vis toujours !

15.7.09  
Blogger paul bordeleau said...

40, 40, 40, 40, 40, 40, 40, 40, 40, 40, 40, 40, 40, 40,
40, 40, 40, 40, 40, 40, 40, 40, 40, 40, 40, 40, 40, 40,
40, 40, 40, 40, 40, 40, 40, 40, 40, 40, 40, 40 ans le Leif !

29.7.09  
Blogger Leif Tande said...

lol!!!
Demain, Paul, demain...


merci ;-)

29.7.09  
Blogger Jacques Hébert said...

Bon anniversaire le quarantenaire!

Welcome to the club MouaHahaha

31.7.09  
Blogger Jacques Hébert said...

Un deuil de plus?
Ta jeunesse?

;-P

31.7.09  
Blogger Mc BrutaLLL said...

Allo !

Mon ami Jean-Michel a parti de quoi qui se nomme POSTE MODERNE. Il a un blog du même nom.

Il commande les bédés pour les gens et va les porter chez eux !

Ils pourrait peut-être faire ça tes amis ?

Mc BrutaLLL

31.7.09  
Blogger Kab said...

Bon! Bon! Bon! va falloir te remonter le moral là! On se fait une dégustation whisky chez moi dans 2 semaine sur mon balcon avec super Fred!

You're in?
:D

5.8.09  
Blogger Leif Tande said...

Salut Jacques,
long time no see... quoi de neuf?
Savais-tu que maintenant que je travaille avec Fleg (qui a à peine quelques années de moins que toi) il est devenu mon nouveau souffre douleur quant à la séniorité? Ah... où sont passées les belles années où tu pouvais me raconter l'époque de l'arrivée de la télévision noir et blanc. ;-)



Salut, Mc BrutaLLL,
J'ai trouvé le blog en question. Assez intéressant. Le tiens aussi d'ailleurs. Mais pour ce qui est de commander et porter des bédés, c'est pas exactement ça. C'est le lieu et les gens que l'on rencontrait à cette librairie qui la rendait spéciale. Un service de livraison de bière remplacerait plutôt mal ton bar préféré, n'est-ce pas? Bin c'est pareil vu que c'est pas pareil... :-)

Kab:
I'm in, of course! I'm always in!
:-)

15.8.09  
Blogger guy2tramont said...

salut Leif, dis-donc, ta page commence à jaunir... Tu manques à mon paysage blogbédéesque. A fond dans ton projet ou au coeur d'une période infructueuse? Allez, reviens!

15.10.09  

Publier un commentaire

<< Home