dimanche, octobre 29, 2006

Bordelodytes et Troglodytes!

Rencontre
Il y a quelques temps j'ai croisé un bon ami, Paul Boredeleau, qui est illustrateur-pigiste. On s'est connu au secondaire, alors qu'il ennoblissait le journal de la polyvalente de ses bandes dessinées toutes plus éclatées les unes que les autres. Il avait un an de plus mais était déjà à des années lumières de nous, graphiquement parlant. Après plusieurs années de travail comme illustrateur émérite tant au Québec, au Canada qu'aux États-Unis, il revient enfin à la bande dessinée avec sa série Les Troglodytes.

Allez vite visiter son bloglodyte à l'adresse suivante:
http://bloglodyte.bedeka.org/

Or, lors de notre rencontre, Paul m'a demandé de lui confectionner un Troglodyte à la Leif Tande. Mes premiers essais furent lamentables et je ne les ai pas gardés. Puis, j'ai eu l'idée du Flatuloglodyte, un Troglodyte se déplaçant grâce à des flatulences expulsées de son anus démesuré. J'ai alors commencé à faire des croquis.

Voici l'évolution du Flatuloglodyte

Flatuloglodytus Primopetitpétus

Il y a huit millions d'années on trouvait ce poisson des profondeurs, le Flatuloglobytus Primopétus, qui était doté d'une nageoire dorsale inutile. Ses yeux prenaient place au bout de longues antennes fragiles et son rectum était mal adapté aux déplacements en profondeur. Il disparut rapidement.



Le Flatuloglodytus Deuxiobabinanus

Ce grasouillet parent du Primopetitpétus lui a survécu un certain temps. On en trouvait encore il y a six millions d'années. Ses yeux lourds au bout de courtes antennes montraient déjà des signes d'évolution. La superfétatoire nageoire dorsale de son cousin se transforma en excroissances épineuses, typiquement Trogloditiennes. Son rectum Choux-floral ressemblait plus à une verrue fécale qu'à un moyen de propultion efficace. De plus, sa babine tombante l'empêchait de séduire efficacement les femelles, ce qui étiola bien vite l'espèce.



Le Flatuloglodytus Tertiosuprapétus
Doté d'un organe anal super performant, ce rejeton aux yeux protubérants se dirigeait grâce à ses longues nageoires ventrales. Ses dents acérées et ses épines dorsales empoisonnées firent de lui un redoutable prédateur des profondeurs. Malheureusement, cette espèce disparut mystérieusement il y a de cela environ deux millions d'années. Le canibalisme intra-espèce en serait la cause la plus probable.



Le Flatuloglodyte Quatropétopustulus
Enfin, l'actuel représentant de l'espèce, le Flatuloglodyte, est doté de trois yeux, dont un lumineux. Ses épines dorsales sont plus souples mais leur venin n'en est que plus foudroyant. Son organe rectal est un véritable chef-d'oeuvre de propultion sous-marine. Il est la fine fleur de l'espèce.

Nous en voyons ici un rare spécimen, photographié dans les eaux profondes de la fosse abyssale du fleuve St-Laurent.

14 Comments:

Anonymous paul said...

Haaaaaaa ! Trop génialos l'évolution de ton Troglo Leif ! Il faut que je t'écrive un chapitre des Troglos mettant en scène ton Flatuloglodyte avant que je sois trop vieux pour continuer la série !!! Merci encore de ton ajout à l'univers des Troglodytes !

30.10.06  
Anonymous Djief said...

AHAHAH! Vraiment trop fort!

30.10.06  
Anonymous Joelle said...

La classe, ce troglo, Leif!
(enfin, la classe, oui et non!!)
Beau boulot.

1.11.06  
Blogger Leif Tande said...

Hé Paul,
merci à toi d'avoir crée l'univers si inspirant des Troglodytes! Quant à l'évolution du Flatulodyte, le dessin ayant subi une grande évolution, en étapes assez marquantes, il me semblait pertinent de tout montrer sur mon blog (même si les premiers jets sont abominables!)
:-)

Salut Djief, long time no see! On s'ennuie pas mal de vous. Ça boume?Quand est-ce que nos deux petites familles se rencontrent?

Salut Jo, long time no see itou!
Tu as bien raison, C,est du pas de classe qui en a quand même un peu. Je m'attends toutefois à me faire ridiculiser par PA, vu que j'ai appliqué le filtre "sponge" sur la coloration du background. M'en fous, j'trouve que ça donne un look océan. De toute façon, j'suis pas coloriste, moi <:-(

2.11.06  
Anonymous Joelle said...

Ha, je pense pas qu'il te ridiculise, parce que ton filtre, bien qu'on le reconnaisse, est très bien utilisé. Je dis pas si t'avais utilisé des len's flare, mais là, ça "fitte" en masse!

Pis si jamais il le fait, réponds-lui qu'aucun coloriste n'utilise des textures autant que lui! ;-)

2.11.06  
Blogger Djief said...

Oui, Leif, ca va bien! Et il faudrait bien se revoir quelque part avant que nos enfants soient en age d'aller au CEGEP et qu'on ne soit plus que de vieux croulants séniles.

2.11.06  
Blogger Leif Tande said...

lol !!!
c'est exactement ce que je me disais Djief. Votre mois de novembre est-il très occupé?

Bien vu Joëlle, il a trouvé ça correct. Et oui, comme le troisième oeil du poisson est décrit comme étant lumineux, j'ai fait quelques essais avec le "lens flare", mais c'était pas dans le ton ;-)

3.11.06  
Anonymous Wizzoh said...

Salut Leif (je parle de M. Tande au cas où d'autres Leif se sentiraient visés... c'est un nom courant, je le sais!)

Superbe ta bibitte marine. Ça doit être génial de se déplacer en "fartant" des bulles. Si j'étais ce monstre des profondeurs... eh bien, je ne serais pas ici en train d'écrire ce commentaire!

Juste un petit mot pour savoir si tu as reçu mon courriel (je t'avais demandé ton adresse sous le pseudo Wizzoh récemment). Si tu l'as, tu peux y répondre... Si tu ne l'as pas, tu peux y répondre quand même, mais tu auras besoin de plus d'imagination :P

4.11.06  
Blogger Leif Tande said...

Salut Wizzoh,
je vérifie pas mes mails la semaine (je suis au bureau!) mais oui, j'ai reçu la chose et je te réponds bientôt.

4.11.06  
Anonymous Joelle said...

Pour l'oeil lumineux, un p'tit "schpout" de bleu ou de jaune ben pâle en overlay (par-dessus tout le reste incluant l'encrage) aurait pu faire l'affaire, aussi. T'as essayé?

5.11.06  
Anonymous paul said...

Le schpout à point bleu, un nouveau nom pour un troglo ça ! Merci Joëlle Overlay !!!

6.11.06  
Blogger Leif Tande said...

lol!
Hé Paul, il est là le Schpout bleu pâle, c'est lui sur le fond marin, en bas à droite, qui s'en va rouli-roulant suite aux propultions intestinales du Flatuloglodyte!

6.11.06  
Anonymous Joelle said...

Haha! De rien Paul!! ;-)

8.11.06  
Blogger loufane said...

Pas besoin d'autres effets, ton poisson est bien cool comme ça!J'adore l'oursin qui essaie de se faire remarquer!!
Tout ça donne envie de faire un petit plongeon ds le Saint-Laurent...va falloir attendre l'été pour ça! Snif!
Mais en attendant tu pourrais nous faire d'autres belles images du monde marin!

13.11.06  

Publier un commentaire

<< Home