lundi, juillet 10, 2006

Ah, les vacances!















Désolé de cette absence, j'étais en vacances.

Nous revenons de vacances en famille. On a passé deux jours relax à Bromont, au Zoo de Granby et à L’Amazoo.

Difficile de comprendre comment la Sépaq a pu rater son coup avec le Zoo du Québec, à Québec, quand on voit la popularité de celui de Granby. Les gens y sont fiers de leur Zoo, et les visiteurs y viennent de partout. Et pour cause!

La recette est pas si compliquée à comprendre : Combiner animaux exotiques (c’est ce que les gens veulent voir, pas des ratons laveurs, des ours et des marmottes, y’en a déjà plein d’écrasés sur nos routes! Et pas des oiseaux non-plus, les téteux d’ornithologues vont les observer dans la nature, pas dans des cages!) avec manèges pour enfants (ce qui attire invariablement toute la famille: voir ce que McDo fait, à titre de référence!) avec l’Amazoo, un Aquaparc familial (une version moins mégalo du VVV (Village Vacance Valcartier)). Et hop, vous avez une ou deux journées bien remplies.

Le prix d’entrée a fait un tollé à Québec.
Et là-bas? Imaginez plutôt: les enfants y voient des animaux qu’ils ne verront jamais dans leurs poubelles au camping, s’excitent et crient dans des manèges faits pour eux et s’épuisent (tout en se rafraîchissant) dans les jeux aquatiques. À la fin de la journée ils sont fourbus, propres et dorment à poings fermés (c’est alors que les vacances des parents commencent enfin, et ÇA, ça n’a pas de prix!).

Bon, c’est pas pour faire de la pub pour Granby que j’écris ça, c’est juste que cela m’amène une interrogation : Les rénovations du Zoo et l’Aquarium, à Québec, ont été fait gouvernementalement, par des fonfons complètement coupés de la vraie vie. Tout cela a été fait dans l’intention d’attirer des touristes étrangers uniquement (faune du terroir québécois, oiseaux (y’a-tu quelque chose qui ressemble plus à un oiseau qu’un autre oiseau? À part les couleurs là!), poissons du fleuve, des rivières et des ruisseaux d’ici, etc) en omettant complètement les gens d'ici.

C’est bien beau de vouloir faire la promotion des animaux d’ici auprès des visiteurs, mais en faisant ça, ils se sont aliénés toute la population locale et les visiteurs des autres régions du Québec, qui en ont tous soupés (littéralement) des truites, barbottes, moufettes et autres animaux indigènes. Et voilà, pendant que le Zoo DU Québec, à Québec, a fermé ses portes, celui de Granby fonctionne à plein régime.

Hé, la Sépaq, les gens veulent rêver!

Admettons que voilà un domaine où la privatisation peut avoir ses bons côtés!

11 Comments:

Blogger Iris said...

hahah beau dessin! J'aime ton bronzage....

10.7.06  
Blogger Thomas-Louis Côté said...

Pas toujours drôle les glissades d'eau :
http://www.cyberpresse.ca/article/20060711/CPACTUALITES/60710152/5032/CPACTUALITES

11.7.06  
Blogger Leif Tande said...

Pour ceux qui ne peuvent pas
faire fonctionner ce lien, ne
vous en faites pas... c'est
tout simplement ATROCE.
Merci T-L de me rappeler qu'il
n'y a aucun vrai bonheur et que
la mort ou la mutilation nous
attends tous, pas tellement
loin.
Je suis si occupé ces temps-ci
que j'ai tendance à l'oublier.

11.7.06  
Blogger Leif Tande said...

Ah, et merci, Iris. C'est mon
vrai de vrai bronzage, tu sais.

Des trucs:
Idéalement,il faut en profiter
la première journée de soleil
pour mettre t-shirt et bermudas
et prendre un bon coup de soleil
rouge-homard afin d'établir de
belles lignes de démarcation
bien définies.

Il ne faut JAMAIS porter de
chemises ou de bermudas dont
les manches ou les pattes
sont de longueur variables
en début de la saison. Sinon,
ça crée un flou et ensuite la
démarcation devient trop vite
graduelle.

Finalement, c'est une question
d'entretien: grâce à des crèmes
de force différente, il faut
entretenir les acquis. Je suis
partisan de la 45 pour le corps
et la 8 (ou 15) pour les bras
et les jambes.

Si jamais vous êtes incertains
des méthodes, vous pouvez bien
entendu consulter un agriculteur
ou un cycliste sur les meilleurs
façons d'entretenir un bronzage
avec deux couleurs bien nettes.
:-)

11.7.06  
Blogger Joelle said...

hahahah sacré Leif
J'aime bien ton dessin, toi et Raph on vous reconnait bien.
Merci pour ces techniques de bronzage "habitant", mais je m'en tiendrai aux miennes: porter du noir des pieds à la tête toute l'année, histoire d'éviter les insolations ;-)
Bon reste de vacances si c'est pas terminé, ou alors bon retour au travail, le cas échéant.

11.7.06  
Blogger Sim Rich said...

Contrairement à ce qui est le plus souvent admis, les cultivateurs non pas de bronzage du tout. Ils sont bien trop occupés avec leurs millions pour sortir au soleil. Pour ce qui est du zoo, il ni a qu'à visiter les cultivateur comme substitut. Une vache ou un cochon c'est déja plus impressionnant qu'une marmotte!

11.7.06  
Blogger Leif Tande said...

lol
En effet! Économique et rural à la fois!

11.7.06  
Blogger Francis Hervieux said...

Au moins, tes 2 bras sont bronzés égaux. Moi, c'est le gauche qui commence à prendre des couleurs, mais c'est bien le seul! ;-)

11.7.06  
Blogger Leif Tande said...

Tu bronzes à une main?
On peut savoir ce que tu fais avec l'autre, pendant ce temps là?

12.7.06  
Blogger Francis Hervieux said...

En fait, mes 2 mains ne bronzent pas. C'est du poignet à l'épaule gauche que ça change un peu de couleur.

La main droit, elle, tiens le volant la plupart du temps. Je vous fais grâce du reste... ;-)

12.7.06  
Anonymous Anonyme said...

salut toi

viens voir mon blog stp

www.lucrablog.com/stefiboy

8.9.06  

Publier un commentaire

<< Home