samedi, juin 24, 2006

Mea Maxima Culpa!

Il y a une bourde dans William!
Hé oui, quand tout va trop bien, il y a toujours un petit anicroche. Le pire dans tout ça c'est que cette erreur est ENTIÈREMENT ma faute. J'ai MOI-MÊME mal repaginé mes originaux. Mea Culpa!

Alors voici le petit guide pour lire votre exemplaire de William correctement:
Il faut lire les pages 34 et 35 AVANT les pages 32 et 33, puis continuer à la page 36, 37, etc. Je suis vraiment désolé de cette erreure. Sorry Jimmy!

Il ne reste plus qu'à savoir si la production de tous les autres albums en sera également affectée. Normalement, un premier tirage s'effectue dans les 1000 exemplaires et je ne sais toujours pas, pour l'instant, si seulement les 40 pré-première édition ont été touchés ou si les 960 autres ont déjà été imprimés avec cette inversion de page.

En tout cas, blâmez pas Jimmy, C'est ENCORE de ma faute!

12 Comments:

Blogger Sim Rich said...

J'avais moi aussi remarquer. Mais le plus drôle c'est que je pensais que c'était voulu, juste pour créer un effet! Bof, au moins si c'est le cas uniquement pour les 40 premiers exemplaires, je pourrai dire que j'ai vraiment une pièce de collection.

24.6.06  
Blogger Dub said...

...Qui prendra visiblement de la valeur, avec toutes ces petites attentions. ;)

25.6.06  
Anonymous Francisco M. Rosa said...

J'ai bien hate de lire William et de le présenté au membres du comité 2007 comme j'ai fait avec Morlac cette année :)

Francisco M. Rosa,
Juge des Nominations, Québec
www.shusterawards.com

26.6.06  
Blogger Leif Tande said...

Wow, Francisco!!! C'est donc
à toi que je dois cet honneur
improbable! J'ai vraiment été
surpris de cette nomination.

Je t'en remercie énormément.

Je ne sais pas si William va
avoir le même impact qu'un
album comme Morlac. Morlac a
une scénarisation étrange et
un peu tordue. William se veut
un récit plus traditionnel et
rectiligne. Ça ne se veut pas
innovateur, plutôt amusant et
nostalgique. J'espère quand
même que cette histoire saura
te plaire.
Et merci encore d'avoir fait
connaître Morlac au Canada
anglophone. Je te dois une
fière chandelle (et sûrement
une bière aussi!)

27.6.06  
Anonymous Francisco M. Rosa said...

Ce fut un plaisir!

Des remerciements aussi a Jimmy qui a fourni les exemplaires pour les autres juges des nominations.

27.6.06  
Anonymous Francisco M. Rosa said...

Oops. Je viens de réaliser que c'est Frédéric Gauthier de La Pastèque qui m'a fourni Morlac.

Jimmy ma belle et bien fournis des copies, mais cela étais Le Pont du Havre et Donut Death! :)

27.6.06  
Blogger Jimmy said...

Hello Francisco !

Cette année, on a fait pas mal plus de livres que l'an passé, en tout cas.

Et Éric... hmmm.... ben "William", on l'a tiré à 200 exemplaires... OUCH !

J

28.6.06  
Blogger Leif Tande said...

200 ou 2000?

28.6.06  
Blogger Sim Rich said...

Merde ! Mon méga album de collection vient de perdre de la valeur. Comment je vais faire pour envoyer mes enfant à l'université maintenant ??? :)

28.6.06  
Blogger Jimmy said...

Oui oui, 2000.

:-(

J

28.6.06  
Blogger Jimmy said...

Mais c'est aussi de ma faute, c'est un peu ma jobbe de spotter ce genre d'erreurs, mais on l'a fait si vite... ça nous apprendra. Bon, faut j'y aille, je dois COMMENCER mon prochain livre à paraître en OCTOBRE.

J

28.6.06  
Anonymous Anonyme said...

Bonjour Leif,

Mon nom est Pedro Sanz de Diabolo Ediciones en Espagne. Nous allons éditer votre titre Morlac dans quelques mois et nous nous demandons si vous aimeriez nous envoyer quelque information sur vous et vos ouvrages pour la couverture.

Vous pouvez nous répondre à pedrosansanz@diaboloediciones.com

28.6.06  

Publier un commentaire

<< Home