vendredi, avril 04, 2008

Horaire de dédicace au FBDFQ

Horaire:
Voici mon horaire officiel de dédicaces pour le festival de BD de Québec. Venez nombreux si vous voulez avoir un gribouillage officiel de Philippe Girard et/ou moi dans votre copie de DANGER PUBLIC, ce livre sans compromis aussi drôle que méchant :-)

Vendredi 18 avril
Stand 54 (Éd. de La Pastèque) de 17h à 19h

Samedi 19 avril

Stand 326 (Stand du Festival) de 16h à 17h30
Stand 54 (Éd. de La Pastèque) de 18h à 20h

Dimanche 20 avril
Stand 54 (Éd. de La Pastèque) de 14h à 16h


Expositions:
Je participe présentement aux deux expositions suivantes. Manquez pas les vernissages, ça promet!

QUÉBEC EN BANDE DESSINÉE
Bibliothèque Gabrielle-Roy du 5 au 23 avril
Que ce soit pour une scène de rue, un paysage historique ou une intrigue policière, la ville de Québec est présente dans plusieurs bandes dessinées d’ici et d’ailleurs et ce, dès le début du siècle dernier. À l’occasion du 400e anniversaire de la Capitale, venez découvrir les représentations qu’en ont faites différents créateurs du 9e art, de Windsor McKay à Leif Tande. Présenté en collaboration avec l’Institut canadien de Québec.

PAUL VU PAR FANZINE BIDON
Galerie Morgan Bridge, rue DuPont - du 2 au 27 avril
Pour sa deuxième édition, l’OFFiciel s’associe à nouveau aux auteurs et aux illustrateurs du Fanzine Bidon pour présenter une exposition où la créativité est de mise. Du 2 au 27 avril 2008, venez découvrir à la galerie Morgan-Bridge une série d’œuvres rendant hommage l’univers de Paul, créé par l’auteur Michel Rabagliati. Une rencontre surprenante entre les nouvelles tendances graphiques et un des personnages les plus populaires de la bande dessinée québécoise actuelle!


En avant-première, voici une des quatre "oeuvres" que j'ai "trituré et torturé" pour l'occasion (Michel... pardon!):

Rencontres:
Je participerai à une rencontre d'auteur le Jeudi 17 avril 18h45. J'y serai accompagné de l'ancien co-éditeur du magazine Exil, maintenant dessinateur à succès publié en Europe, Simon Dupuis.

Concert BD:
J'ai aussi une BD qui participe à la fusion entre la musique et la BD lors du concert de Erreur de Type 27 Mixture IV

MIXTURE IV
Au Café Babylone, vendredi le 18 avril à 21h181, rue St-Vallier Est
En complicité avec la bd Pour le 21e Festival de la bande dessinée francophone de Québec, l'ensemble Erreur de type 27 propose une rencontre inusitée entre musique contemporaine et bande dessinée!Venez découvrir la musique de jeunes compositeurs composée spécialement pour accompagner la projection de planches des auteurs de bande dessinée québécois. Un concert très original en perspective!L'ensemble Erreur de type 27 existe depuis 1997 et regroupe des jeunes musiciens et compositeurs issue du Conservatoire de musique de Québec et de la Faculté de musique de l'Université Laval.


N'hésitez pas à aller voir sur le site du Festival (http://www.fbdfq.com/?rub=6) pour les éventuels ajouts possibles à mon horaire.

Et, spécialement pour ceux qui ne se sont pas encore rendu sur le site du Festival 2008 (allez-y, ça coûte rien sur Internet! Y'a plein d'auteurs à découvrir), voici ma bio de cette année:



Leif Tande
Leif est né à Hermansverk, en Norvège longitudinale, de père inconnu et de mère à boire. Il devient vite un orphelin seul, sa mère l'ayant vendu à un marchand ambulant pour deux quignons de poulet et une poignée de fauteuil.


Le jeune homme, à peine un enfant, réussit alors à échapper à son bourreau et émigre au Québec, espérant que le climat plus clément lui sera gré. Bien vite il se retrouve dans les sous-terrains Montréalais, quêtant pour sa pitance. Mais la compétition étant forte chez les hères du métro, Leif quitte la cruelle métropole pour aller dans la vieille capitale, où mendier est seulement une mode printanière pour jeunes anarchistes de bonne famille.

À 15 ans, il participe à une formation spéciale de réadaptation sociale en forgerie/macramé. Le marché étant ce qu'il est, il s'abonne au bien-être social et, afin d'être sûr de ne jamais attirer aucune femme digne de ce nom, se met à la bande-dessinée.

Le reste est connu de tous: Un premier album, succès mitigé, tentative de suicide, journaux à potins, mariage éclair à Carla Bruni, frasques dans un bordel thailandais, alcoolisme rampant, deuxième album, encensé par la critique, émission de télévision pour enfants, méa-culpa, emprisonnement, conversion à la scientagonie épyleptique, ablation de l'intestin grêle, biographie non-autorisée, deuxième cure de désintox, troisième album édité, sobre, et déménagement en banlieue où il tue des arbres.

En 2007, il subtilise éhonteusement un texte à Philippe Girard, son ennemi de toujours, et en fait un album autobiographique intitulé "Danger Public". S'en suit une poursuite judiciaire, très médiatisée, de plusieurs milliards en droits d'auteurs. Suite au réglement à l'amiable, le nom de PhlppGrrd est scotché sur la couverture des albums. Leif divorce, se met socialement à la cocaïne et tente de faire la promotion de son livre pour enfant "Le Canard et le Loup".

Atteint d'une tuberculose à ganglions, il s'éteint à l'âge acceptable de 38 ans. Il laisse toute sa famille proche, ainsi que quelques voisines aventureuses, dans le deuil et dans les dettes. L'endos de sa carte d'assurance maladie lègue son corps à la science et l'inscrit posthumement à la plastination (voir photo).

Venez faire dédicacer ses derniers albums à son corps plastiné qui sera exposé au Festival de BD ainsi qu'au stand de La Pastèque (voir l'horaire des dédicaces ci-haut).

On me voit justement ici, en train de dédicacer Danger Public.



À bientôt.

6 Comments:

Blogger Michel Falardeau said...

C'est en lisant ta bio que je me rends compte qu'on a un passé très semblable...

^^

6.4.08  
Blogger Leif Tande said...

lol!
Ça fait peur à lire, ça! Moi qui te croyais un bon garçon de bonne famille! :-)

6.4.08  
Blogger Danaée said...

Félicitations, Leif, pour ton prix Bédélys! Je viens de lire ça dans Le Devoir ce matin (et je viens d'en faire un billet sur mon blog).

Je suis très contente pour toi!
On se croise bientôt?

Salutations chez vous!

9.4.08  
Anonymous Pierre-Luc Gagnon said...

Bravo pour ton prix. Bravo à Philippe Girard aussi. Et franchement, ta parodie de Paul est parfaite. Michel Rabagliati va se tordre de rire. Mais dis donc, tu roules ces temps-ci! Et ta nouvelle bio est démente à souhait. Tu es une mauvaise fréquentation. Un compagnon de vie échoué. Un démon déchu. Je suis sûr que la vente de tes albums sert à financer un projet malsain (ex : dresser des écureuils pour attaquer des gars comme Cabrel). Mais je te respecte quand même!

9.4.08  
Blogger Leif Tande said...

Merci les amis,

Danaée, merci de ton mot. Je cours acheter le Devoir.
Je te souhaite le même succès (Prix Goncourt, Pulitzer, Nobel?) pour ton livre à venir ;-)

Pierre-Luc, tu as vu clair dans mon jeu. Maintenant je dois tuer un touriste, voler son passeport, usurper identitée et quitter le pays à toute vitesse. GRRRRRRRR!

9.4.08  
Blogger Venise said...

Coudon ! Je ne pensais vraiment pas me retrouver en terrain connu, je fréquente Danaée qui fréquente Leif Tande. Moi, qui me sentait toute "chose" de découvrir le blogue de celui qui se croit (ou qui sait, est) un Danger Public. Félicitations ! J'ai eu la même idée que Danaée, j'en parle sur mon blogue "Le Passe-mot de Venise" et sans rien enlever à Danaée, j'ai plus de mérite parce que je ne te connais pas. J'en suis très honteuse d'ailleurs ;-0. Je me repends un peu aujourd'hui, et puis j'ai quelque chose pour me faire pardonner, mon chum a ton album, l'a lu et misé sur toi. Il a gagné ! Euh ... pardon, tu as gagné. Encore une fois, bravo !

9.4.08  

Publier un commentaire

<< Home