mercredi, avril 09, 2008

Autocongratulation nombrilistique

Puisqu'il le faut, il le faut: Hé oui, Danger Public du talentissime Philippe Girard et de moi même a remporté le prix Bédélys Québec 2007. On est tout fier de notre poulain et on lui souhaite la meilleure des chance sur le cruel marché du livre. Heureusement, certains libraires et certaines librairies, ils se reconnaîtront, font la part belle aux auteurs d'ici et je les en remercie de tout coeur. Merci donc à l'organisme Promo 9e art qui organise cette remise de prix annuelle, ainsi qu'aux Amis de la bibliothèque de Montréal qui ont eu l'ingrate tâche de sélectionner un gagnant. Et aussi à Bell Hélicoptères, qui participe à la bourse de création de 1000$ (Phil, tu m'en doit 500$!). L'air de rien, cette bourse est l'équivalent d'environ trois années de droits d'auteurs. ;-)
Je ne saurait passer sous silence les autres nominés de la catégorie: Kaspar de la talentueuse Obom (Éd. L'Oie de Cravan), La Plus jolie fin du monde par la sémillante Zviane (Éd. Mécanique Générale), Printemps lunaire par l'unique David Turgeon (Éd. Mécanique Générale), Red Ketchup 01 LaVie en rouge par les sociopathes Réal Godbout et Pierre Fournier (Éd. La Pastèque) et aussi Pride of Bagdad (dans la catégorie Bédélys d'Or) par le mutant Niko Henrichon, car ce sont tous des albums très différents, à l'image de leurs auteurs, mais des livres qui démontrent bien la richesse, la diversité et la qualité des production d'ici.
Le monde de la Bande dessinée québécoise est en ébulition, de jeunes auteurs très talentueux émergent de partout et c'est extrêmement vivifiant pour notre art. La bande dessinée d'ici est une vraie BD d'auteur, sans compromis. Elle vient de l'âme et du coeur et je tiens à dire aux autres auteurs à quel point ils ont tous gagnés. (je me reprends pour mon pitoyable discours sur la scène des Bédélys).
Bon, astheur que j'ai la tête bien enflée, v'là que je reçoit un mail du Festival de BD de Québec me disant que Danger Public est nominé pour les prix Bédéis Causa. Et la liste des mises en nomination est là aussi plus qu'imposante:
Prix Réal-Fillion
Auteur québécois, scénariste ou dessinateur, s’étant le plus illustré avec son premier album professionnel

Pishier, pour son lyrique Le marcheur anonyme (Mécanique générale)
Pierre Bouchard, pour son sympathique L’Ile-aux-Ours (Mécanique générale)
Sampar, pour son éducatif Capitaine Statique (Québec Amérique)

Ici, mon coeur balance entre les deux Pierres, généralement mécaniciens...

Grand prix de la Ville de Québec
Meilleur album de langue française publié au Québec.
Leif Tande et Philippe Girard pour leur défenestrant Danger publique (La Pastèque)
Diane Obomsawin pour son poignant Kaspar (L’oie de Cravan)
Benoît Joly pour son émouvant Hiatus (Mécanique générale)

La logique voudrait que je penche vers mon nombril, ou pour Kaspar, que j'ai lu ce soir, et j'ai beaucoup aimé, mais il y a Hiatus, du mécanicien ultime, Benoit Joly. C'est l'oeuvre d'une vie réunie dans un livre aux dimensions de l'auteur... géant !
Prix Albéric-Bourgeois
Meilleur album de langue française publié à l’étranger par un auteur Québécois, dessinateur ou scénariste.

Le magnifique Pride of Baghdad, de Niko Henrichon (Panini)
Les stupéfiantes Chroniques birmanes, de Guy Delisle (Delcourt)
L'inclassable indéclassable Ab Bedex Compilato, d’Henriette Valium (L’Association)

Trois accomplissements. Trois artistes en pleine maîtrise de leur styles. Sérieusement, je ne sait quoi faire. Dieu merci je ne fais pas parti du le jury!

Ça promet!!!! Les prix seront décernés à l'Observatoire de la Capitale, le vendredi 18 avril entre 17h00 et 19h00. Venez nombreux (en plus, il y a une superbe vue du manège militaire de là-haut!). 8¬0

6 Comments:

Blogger Venise said...

Ça fait beaucoup de Concours, beaucoup de jurys et beaucoup de casse-têtes. Toi, tu n'as qu'à préparer ton mot de remerciement ...
malgré ta conscience de l'autre et ta réelle passion pour la Bédé d'ici.

Pour le Prix Albéric-Bourgeois, Guy Delisle est tout de même considéré, même s'il habite la France à temps plein ? Ça a bien l'air. Il pèse lourd dans la balance ... On verra.

Elle est fichument belle l'affiche !

10.4.08  
Anonymous Alain Richard said...

Bravo à vous 2. Vous le mérité bien l'album est superbe...l'affiche aussi.

A

P.S.: A quand le prochain opus de votre duo d'enfer...

11.4.08  
Blogger Danaée said...

Bonne chance pour le prix de la Ville de Québec, mon cher.

Tout en soulignant l'excellent travail de BD qui se fait par les auteurs d'ici. C'est vraiment fascinant!

12.4.08  
Blogger guy2tramont said...

Mille bravos à tous les deux, c'est tout à fait mérité...

13.4.08  
Anonymous Jacques Lamontagne said...

Félicitations à vous deux les gars!!! Je suis très content pour vous et bonne chance pour les Shuster Awards!!

14.4.08  
Blogger Leif Tande said...

Venise:
Merci de tes commentaires. Je crois qu'un québécois, même expatrié en France, demeure un gars d'ici. En tout cas, c'est le cas de Guy. J'ai été voir le site de la pastèque pour les pages de ton chum. Ça a l'air très bien, très coloré. Ça paraît qu'il a fait dans l'animation.

Alain:
Phil et moi on est bien content de l'accueil pour Danger Public. Une autre collaboration n'est pas prévue, mais l'idée nous a en effet traversé l'esprit.

Danaée:
Merci et sache que ce n'est là que la pointe de l'asperge! ;-)

Guy 2:
Merci Guy, ça me fait d'autant plus plaisir que maintenant je suis sûr que tu as lu l'album :-)

Jack Themountain:
Hey Jack! T'es en nomination pour 2Shuster. Bravo! Bonne chance à TOI, mon soda! On se voit au Festoche!

14.4.08  

Publier un commentaire

<< Home