mardi, mai 23, 2006

The Book of Dead Children (and their pets)

Livre de poésie... morbide.
Voilà un projet terminé que je traîne depuis la fin de l'année 2005. En 2005 j'ai dessiné une douzaine de petits personnages que je trouvais fort sympathiques (malgré qu'ils soient tous morts!).

J'ai longtemps cherché quoi faire comme projet avec eux, mais je ne trouvais rien à leur hauteur. Après plusieurs essais de strips et d'histoires plus ou moins réussies, j'ai commencé à vouloir composer de petits poèmes en lien avec chacun de ces petits personnages.

Étrangement, les poèmes en français ne menaient à rien. J'en était toujours insatisfait. Un soir, je me suis mis à en écrire un en anglais. J'écris à la journée longue en anglais au travail et il ne m'était pas venu à l'idée de continuer de le faire à la maison, pour ce projet. Sauf que ça a sorti tout seul, presque d'une traite. En une semaine et demie j'avais quinze petits poèmes et trois nouveaux personnages.

J'ai monté le tout sous forme de livre et j'ai envoyé cela à deux ou trois maisons d'éditions anglophones. J'attends encore leur réponses. C'est con, si le tout avait été écrit en français, je saurais probablement déjà qui pourrait ou voudrait publier le tout, mais là j'ai aucune idée qui publiera The Book Of Dead Children (and their pets). Si ça se trouve, ça ne sera jamais publié!

Au cas où le livre ne verrait jamais le jour, je joins ici une image de trois de ces petits personnages: Putrid Astrid, Dead Ed et Hung Wong. Et afin de compléter le tout, voici le petit poème qui accompagne Putrid Astrid dans l'éventuel livre:

Putrid Astrid

Poor Putrid Astrid,
who is so ugly;
made her mommy cry,
made her daddy flee,
she was not horrid
when a small baby,
so let us learn why
she now looks spooky.

Let me first tell you
she was unlucky
because previously
she was lovely.
So pretty, mind you,
she won at age 3,
pageants of beauty
unanimously.

But her one blemish
– you guessed, vanity, –
it made her daub-up
most abusively
with creams, nail polish,
even (possibly)
permanent makeup,
Botox… surgery!

So one sad morning,
gloomy, unhappy,
needing some more cream
just to feel pretty,
she grabbed anything,
a tube of jelly,
and smeared-up her face
quite abundantly.

It burned and it seared.
Oh how could this be?
It was paint solvent,
unfortunately.
Her face, as she feared,
melted moldily,
and then, as she went,
fell entirely.

9 Comments:

Blogger Joelle said...

Ahhhh là, tu touches une corde sensible, là. Faut que ce soit publié!!!

23.5.06  
Anonymous Anonyme said...

Vraiment sympathique. J'ai bien hâte de voir les autres.

Y'aura t-il Roadkill Bill, Zombie Aly, Maggot Margo et Cho King ?

24.5.06  
Blogger Dub said...

Ha Ha, Un vrai jekill & hide ce Leif!

Sous chacques Canard et le loup se cache des dead children.

Me semblait ben que tu pouvais pas etre juste cute. ;)

C'est sur qu'il y a un public pour ca.
C'est plein de goths qui trippent sur Tim burton pis les affaires creepy dans ce bas monde. ;)

Moi c'est surtout le titre qui me fait peur, ben peur faut l'dire vite. Il me fait plutot marrer, mais j'me demande si le DEAD CHILDREN va passer.

Tu connais la masse, ils perdent le sens de l'humour dès qu'il s'agit d'enfants morts, écrapoux digérés ou néyés.

Vraiment marrant aussi le poeme, si tu avais des doutes sur ton talent Shakespearien.

:)

25.5.06  
Blogger Leif Tande said...

Tu me remonte le moral Dub, je viens de recevoir le quatrième refus de publication. Je suis un peu "down" mettons!

25.5.06  
Blogger Dub said...

Faut pas, Déjà qu'ils prennent le temps de répondre par un refus démontre la qualité de ton travail. Il aurait pu tous simplement t'ignorer. Mais comme je disais, ils n'ont pas le sens de l'humour cest éditeurs. Y'a des publications qui se font retirer du stand pour moin que ça.

T'aurais peut-etre plus de chance du coté des produits dérivés.
Un peu dans le style Ugly dolls, y'a une grosse demande pour ce genre de trucs et il sont moin frilleux pour les concepts creepy.

Des peluches ou des figurines Dead children , tous ça avec leur poeme respectif , ça sent le million!

Garde le moral, et console toi en te disant que tu est underground. ;)

25.5.06  
Blogger Joelle said...

C'est assez difficile de nos jours de faire quelque chose qui ne "rappelle pas déjà quelque chose" pour ce qui est des "p'tits enfants cutes morts"... C'est sur que des poupées d'enfants morts, y'en a déjà. Y'en a même qui viennent avec un p'tit livre cute racontant l'histoire de leur mort (j'en ai une ici, avoue que t'es surpris, DuB!)
Remarque, Eric, leur allure n'a rien à voir avec celle de tes personnages, et les textes ne sont pas des poèmes à proprement parler.

Donc, peut-être effectivement que ce serait une idée que de regarder vers les produits dérivés, y'aurait peut-être quelque chose à faire de ce côté-là. Outre le design particulier de tes personnages, je trouve l'idée du poème fort accrocheuse.

T'as rien à perdre, comme on dit!

25.5.06  
Blogger Leif Tande said...

Bin moi je veux bien. Même que c'était un peu l'idée de la chose. Sauf que pour partir le bal, il me faut établir que ces créations m'appartiennent, par une publication,ou quelque chose du genre. Comme ça, l'idée est bien mienne et je peux ensuite courtiser les fabricants de petits personnages de vinyle. Non? C,est p'têtre moi qui voit ça à l'envers!
Joëlle.j'aimerais bien voir ton petit livre avec figurine un de ces 4.
Et merci Dub pour les encouragements, mais ton blog vient de me décourager de dessiner pour les vingt prochaines années:-)

25.5.06  
Blogger Joelle said...

http://www.littleappledolls.co.uk/

C'est des p'tites poupées au look "fantome japonais". Comme je disais, rien à voir avec tes personnages.
Moi j'ai Sine, la p'tite poupée toute blanche. Avec ses cheveux aux chevilles que tu peux lui placer dans 'face pour un p'tite genre "maximum spooky", elle m'a fait craquer. Mais bon, je suis geek moi, c'est pas un secret..

Pour ce qui est du p'tit livre, pas de problème, faudra juste attendre que mes boites de déménagement soient défaites ;)

Du reste, lâche pas!

25.5.06  
Blogger Leif Tande said...

hey...

10.1.10  

Publier un commentaire

<< Home