jeudi, novembre 20, 2008

Les plaisirs de l'ouest

J'ai pas mal avancé mon projet de western. J'en suis maintenant à la page 50, même si dans le scénario il est écrit que je n'en suis qu'à la page 21! Me rendant compte que je suis en train de doubler le nombre de pages, je me demande si je ne tiens pas là une histoire qui se déclinerait bien en un triptique d'albums. Surtout si cette histoire, initialement prévue pour cent-quarante pages en fait le double.
Je crois que l'histoire, qui était déjà divisée en 9 chapitres dans le scénario s'y prêterait plutôt bien. Reste à voir si mes éditeurs verront la chose du même oeil. Je les rencontrerai en fin de semaine, au Salon du Livre de Montréal, et espère bien pouvoir leur montrer les 50 premières planches de "Rédemption" tome 1.

En attendant, voici une petite scène de bagarre, juste pour vous. ;-)

Libellés :

6 Comments:

Anonymous Eid said...

Wow! Bravo, cow-boy! Super bataille et bel effet! Ça gicle! Il me semble t'avoir déjà entendu dire, dans une vie antérieure, que les histoires qui se déclinaient en plusieurs albums, c'était contre ta religion. Y aurait-il un converti?

Au paisir de poursuivre cette converse au salon de Mourial!

21.11.08  
Blogger Leif Tande said...

lol! Salut Jean-Paul,

Tu as absolument raison je préfère de loin les gros albums avec plein de pages dedans. En fait, je crois seulement que pour une fois, ce projet s'y prête vraiment bien.

Enfin, comme tu dis, on continuera notre "dispute" à Montréal. À tantôt! ;-)

21.11.08  
Blogger Pascal said...

C'est franchement très beau. Inspirant, même. Bravo!

22.11.08  
OpenID leblogdeorbie said...

ahaha très belle bataille !!!
on se croirait caché dans un tit coin
jai hate de lire ca :)
commences tu a voir le bout et entrevoir une date pour la sortie du livre ?

25.11.08  
Anonymous BSK said...

Forcément, si tu te tapes un trip à la sergio leone et que tu fais 19pages avec des gros plans successifs de cowboys qui se regardent dans le blanc des yeux, tu vas vite arriver à 1685 pages. Pareil, si tu dessines au ralenti pour faire style Peckinpah !
Et forcément, je te garde au chaud un exemplaire des radicaux libres.
A Angoulême alors ?

25.11.08  
OpenID leblogdeorbie said...

alors, donc!
du fin fond de la gaspésie, je te réserve un exemplaire de cette bd
jadore les westerns :)

27.11.08  

Publier un commentaire

<< Home